Article

Type de financement : Prêts In fine

Contrairement au prêt amortissable, avec un prêt In fine ce sont les intérêts que l’on rembourse tout le long de la durée du prêt. Le capital du prêt quant à lui, sera alors remboursé dans sa totalité à l’échéance du prêt immobilier.

Qu’est-ce qu’un prêt in fine ?

Un prêt in Fine est un crédit à taux fixes dont les intérêts sont plus élevés que lors d’un prêt amortissable, mais sont déductibles de vos revenus. Vous pouvez donc faire de substantielles économies d’impôt, surtout si votre taux d’imposition est élevé. De plus, les mensualités pendant la durée du crédit sont beaucoup plus faibles : en plaçant l’argent non consacré au paiement de vos mensualités, vous pouvez engranger des revenus réguliers et importants.

Quels sont avantages du Crédit In fine ?

Le crédit In fine présente deux avantages majeurs :

D’un côté, il permet de déduire les intérêts d’emprunt des recettes locatives, et ainsi de vous faire bénéficier d’une importante réduction d’impôts grâce à un déficit foncier qui s’ajoutera aux autres charges déductibles.

De l’autre, en optant pour un crédit In Fine, vous ne remboursez dans un premier temps que les intérêts et pouvez placer le reste du capital dans une assurance vie à taux de 3% ou 4% par exemple.

Ainsi, la rentabilité de votre placement sera supérieure aux intérêts de votre emprunt, si le placement est judicieusement fait.

A qui est destiné le prêt In Fine ?

Les crédits In Fine sont surtout réservés aux investissements immobiliers locatifs.

Ce type de crédit se contracte tout en s’adossant à une épargne type assurance vie, destinée à rembourser le capital en une seule fois à l’échéance. (Contrat d’assurance vie, Plan d’Epargne Populaire, bon de capitalisation). C’est dans cette optique qu’il devient un instrument de défiscalisation.

Il est surtout avantageux pour les investisseurs qui souhaitent minorer les revenus fonciers imposables durant la durée de leur emprunt. Ainsi, plus le patrimoine est important et plus ce type de crédit est favorable. Le prêt in fine est particulièrement avantageux pour les investisseurs redevables d’ISF.

Il est bien sûr conseillé de disposer au préalable de 30% du capital à rembourser, car ce type de crédit peut être risqué et d’être rigoureux dans son investissement qu’il s’agisse d’un produit de placement ou d’un compte épargne.

Enfin, n’hésitez pas à vous adresser à nous pour tous renseignements complémentaires et simulations concernant les Prêts In fine. Notre équipe experte en défiscalisation, gestion de patrimoine, investissements immobiliers est disponible par mail ou au téléphone : 01.47.20.59.07