Le Droit Fiscal

La défiscalisation et la déduction d’impôts

Il existe plusieurs dispositifs fiscaux pour alléger les charges qui incombent aux personnes assujetties aux taxes. Cela peut aller de la défiscalisation immobilière à la déduction d’impôts sur les petites dépenses. Zoom sur ces deux moyens d’allègement des prélèvements fiscaux.

La défiscalisation en général: Duflot, Pinel, Girardin

La défiscalisation est un outil mobilisateur mis en place par l’État pour stimuler les investissements dans un secteur économique donné. Elle regroupe les dispositifs fiscaux permettant de réduire les taxes subies par les imposés sans sortir du cadre légal. De nombreux domaines sont concernés, notamment le secteur de l’immobilier qui est encadré par plusieurs lois (Duflot, Pinel, Girardin, Malraux, etc.).

Les personnes concernées par la défiscalisation

La défiscalisation s’adresse à toutes personnes assujetties aux impôts. Le concept est de donner un bonus fiscal aux particuliers. Elle est attribuée aux divers travaux dans le logement, les transitions vers les énergies renouvelables (panneaux solaires), la reconversion vers des équipements plus économe (chauffe-eau, chaudière, etc.), les travaux d’isolation et bien d’autres réalisations touchant l’immobilier.

Les avantages de la défiscalisation

Dans le secteur immobilier, les lois sur la défiscalisation représentent un ensemble de dispositifs offrant un bénéfice à la fois à l’État et aux particuliers. D’une part, en facilitant les placements dans les constructions neuves, les gouvernants réduisent la crise du logement et engendrent des emplois. Et d’autre part, les particuliers investissant dans l’immobilier neuf peuvent construire un bien qui sera sur le long terme un patrimoine à moindre coût, sachant qu’une partie de son investissement est remboursé grâce à la défiscalisation.

La déduction d’impôts dans son ensemble: Avantage qui autorise une diminution de la déclaration de son revenu

La déduction est une démarche fiscale effectuée avant le calcul de l’impôt. Il s’agit d’un avantage qui autorise une diminution de la déclaration de son revenu. Par exemple, les frais professionnels ont droit à une déduction forfaitaire de 10 %. Si un particulier a dégagé 2 000 euros de charges professionnelles, il peut donc retirer 200 euros de sa rémunération et n’inscrire sur sa déclaration d’impôt que 1 800 euros. Cependant, par souci de contrôle, il est conseillé de garder les justificatifs de ces dépenses.

Les bénéficiaires d’une déduction d’impôts

Une déduction d’impôts est attribuable à tout particulier ayant une activité professionnelle qui dégage un revenu catégoriel ou brut global. Dans le premier cas, ce dispositif fiscal est applicable sur les charges professionnelles telles que les déplacements vers le lieu de travail, la restauration et la documentation liée à l’activité. Dans le second cas, la déduction concerne les pensions alimentaires déboursées afin de pourvoir aux besoins d’un enfant mineur non compté à charge.

Les intérêts de la déduction d’impôts: Améliorer ses conditions de vie

Dans un premier temps, la déduction d’impôts a pour objectif de baisser les charges amputées sur le revenu mensuel. De cette manière, il est possible à un particulier bénéficiant de ce dispositif fiscal d’envisager des projets visant à améliorer ses conditions de vie comme un emprunt pour des travaux, un crédit auto ou toute autre forme de prêt. En ce sens, la déduction d’impôts permet de libérer une partie de sa rémunération. Et cette dernière pourrait être investie dans une autre activité génératrice de revenus.